4shared

La Théorie Monétaire

La Théorie Monétaire de la Production

Stimuler la production par la disponibilité de la liquidité bancaire relève de la théorie monétaire de la production difficile à mettre en œuvre en Afrique à cause du faible taux de bancarisation sous les formes classiques et de l’ accès difficile au crédit bancaire.

La théorie monétaire de la production tient que les banques peuvent créer du pouvoir d’achat ex nihilo sans épargne préalable et le mettre à la disposition des entreprises ayant une capacité de production.

Cette liquidité sert à payer des salaires et à favoriser la spécialisation. Ces salariés dépensent cet argent qui va circuler dans le marché pour ensuite tomber entre les mains de clients désireux d’acheter justement ce qui vient d’être produit.

Les recettes des entreprises serviront à rembourser la dette et un renouvellement de crédit redémarrera la machine.

Un des préalables de ce circuit monétaire qui favorise la spécialisation et donc la productivité est la bancarisation des populations et une capacité de prendre des risques de crédit bancaire sur les individus et entreprises.

Cette capacité dépend en partie de la possibilité d’observer leurs flux financiers lorsqu’ils sont bancarisés.

Un autre préalable est la capacité à ce circuit monétaire de faire re-circuler les liquidités injectées à l’intérieur d’un périmètre géographique compétitif avec des flux de transactions avec l’extérieur soutenables


Partenaires ciblés

haut